Search This Blog

Translate

Wednesday, May 9, 2012

Hommage à Noël Ekwabi

Les membres d’Ark Jammers honorent la mémoire de l’artiste lors d’une conférence de presse à Yaoundé. Pour les membres d’Ark Jammers, Noël Ekwabi était tout simplement leur « Papa Noël ». Ce surnom lui a été attribué parce qu’il était né un 25 décembre.

Noël Ekwabi (credit photo: Claude BADAHA)


« Papa Noël était un homme serviable toujours de bonne humeur et prêt à voler au secours des autres », partage Jay Lou Ava, le directeur artistique d’Ark Jammers. Il ajoute que le bassiste et musicien Noël Ekwabi, bien que méconnu du public camerounais par sa nature discrète, a son travail reconnu par plusieurs sur la scène internationale.

C’est donc fait un grand vide qui s’est crée chez les Ark Jammers, compte tenu du fait que Noël Ekwabi a été l’un des trois fondateurs de cette organisation américaine à but non lucratif. « Papa Noël rêvait de construire une école d’arts et de la culture au Cameroun afin que les jeunes camerounais puissent avoir l’expérience artistique qu’il a reçu à l’étranger.

Nous comptons matérialiser ce rêve », confie le président du conseil administratif, Thomas Ava. Ce projet entre dans la mission de l’organisation qui est de pratiquer et promouvoir la générosité, stimuler le dialogue des cultures à travers la musique.

En aucun cas, les Ark Jammers ne tirent profit de leurs actes de générosité aléatoires, précise-t-il. Les obsèques de Noël Ekwabi ont eu lieu en France puis au Cameroun où il a été enterré le samedi 5 mai 2012 à Sangmélima.