Search This Blog

Translate

Saturday, June 8, 2013

Je suis donc Je sape

La S.A.P.E. acronyme  pour la Société des Ambianceurs et des Personnes Elégantes, est un art de vivre né du Congo Brazzaville, puis exportée à Kinshasa, en République démocratique du Congo, dès les années 1960 et après l'indépendance.

Des sapeurs du Congo Brazzaville 

Si de nombreux adeptes de la SAPE ou les sappeurs rêvent de venir à Paris, la vitrine internationale de la mode, c'est bien parce que le costume occidentale est le centre de ce style de vie. D'après Slate.fr, ce mouvement de mode qui serait inspirée du dandysme, a été rapporté des anciens combattants congolais avides de se distinguer. Aucune couleur n'est interdite lorsque qu'on sape.

Je suis donc je sape
L'élégance mais surtout la frime sont les éléments clés de la sape.  Par contre, le populaire adage " l'habit ne fait pas le moine" s'appliquerait à un bon nombre de sappeurs. Comme le reportage tourné au Cameroun le montre, certains sappeurs sont pauvres tandis que d'autres sont riches. Ceci est possible parce que la sape c'est aussi une religion. Les propos du sappeur et chanteur Camerounais Pierre Essomé le confirment: "Lorsqu'on est sappeur, on est fou. C'est une religion."




Et si vous doutez encore de la popularité mondiale des sappeurs, considerez ceci. Solange, la chanteuse américaine et soeur de Beyoncé, a fait appel aux sappeurs pour son dernier clip 'Losing You' tourné en Afrique du Sud.




(Photos  via, via)