Skip to main content

Est-ce les voix des femmes africaines sont entendues?

La Décennie de la Femme Africaine (AWD) vise à faire progresser l'égalité des sexes à travers le bas de haut double et approche ascendante. Mais, est-ce que les  voix des femmes africaines sont entendues?

Est-ce que les voix des femmes sont entendues (Photo: Freedigitalphotos.net)
En 2010, l'Union Africaine (UA) a officiellement lancé la Décennie de la femme africaine (AWD) qui se tiendra de 2010 à 2020. L'UA est une organisation panafricaine dont le but est de construire une Afrique unie et forte.



En réalité, les femmes africaines élèvent leurs voix. Theo Sowa, chef de la direction pour le Fonds de Développement pour la Femme Africaine (AWDF) a fait une remarquable TEDx présentation  sur les représentations des femmes africaines. AWDF est une fondation à but lucratif qui soutient des organisations locales, nationales et régionales de femmes qui oeuvrent pour l'autonomisation des femmes africaines et la promotion et la réalisation de leurs droits.

Originaire du Ghana, Sowa a partagé avec un auditoire attentif, son expérience à une conférence internationale sur le VIH / SIDA qui s'est tenue à Toronto, au Canada. Même si tout le monde parlait des ​ femmes africaines et du VIH / sida au cours de la conférence, les organisateurs n'ont pas invité des femmes africaines en tant qu'intervenants principaux.
 J'étais stupéfaite que lors de cette conférence où les discussions importantes étaient faites et des décisions cruciales prises,  tout le monde  parlait des femmes africaines,  sans avoir invité aucune d'entre elles pour les représenter et  participer  activement aux discussions.
Pendant cette TEDx présentation, Sowa a souligné l'importance d'inclure les femmes africaines dans les conversations mondiales. Rainatou Sow, le fondateur et directeur exécutif de 'Make Every Woman Counts ", soutient le point de vue de Sowa dans une interview présenté sur CNN African Voices. "Make Every Women Counts" est une organisation qui surveille les droits féminins dans chaque pays africain. Pendant l'entrevue, cette militante internationale de Guinée a déclaré que les voix des femmes africaines sont absentes. Nous devons inviter les femmes africaines à partager leurs propres histoires, dit-elle.
Les filles africaines sont l'avenir de leurs pays  (Photo: Freedigitalphotos.net)

A cette présentation TEDx, elle a souligné l'importance d'inclure les femmes africaines dans les conversations mondiales. Rainatou Sow, le fondateur et directeur exécutif de "Make Every Woman Count'" fait écho à l'argument de Sowa dans une interview présenté sur CNN African Voices.

"Make Every Woman Count" est une organisation qui surveille les droits féminins dans chaque pays africain. Pendant l'entrevue, cette militante primée de Guinée a déclaré que les voix des femmes africaines manquent. Nous devons inviter les femmes africaines à partager leurs propres histoires, dit-elle.

Baptisée la "Femme de référence pour  l'année 2012" par le groupe britannique "Women 4 Africa," Sow a également dit les médias sociaux et l'Internet sont d'excellents outils pour contacter les femmes africaines résidant sur le continent et à l'étranger et pour amplifier leurs voix. Elle a également souligné que la communauté internationale doit cesser de penser des femmes africaines comme des personnes impuissantes et victimes. Grâce à son organisation, Sow a offert une plate-forme pour les femmes africaines dont les voix auraient  été ignoré autrement.

Sur la base des commentaires de Sowa et Sow, il reste encore beaucoup à faire pour s'assurer que les voix des femmes africaines soient considérées et intégrées dans les discussions mondiales. Les filles et les femmes de tous les horizons participent activement à la vie de leurs communautés en Afrique. Qu'elles vivent sur le continent africain ou à l'étranger, les femmes africaines parlent maintenant. Donc, la question est: est-ce que nous écoutons?

Popular posts from this blog

March 8 is a special day for millenniums too

Over 100 years later, one may ask whether the celebration of the International Women's Day is still relevant today? The responses you will read below are those of four millenniums and W&A supporters. They have agreed to share their opinions with you and to explain what this special day means to them.
"The celebration of the International Women's Day is still relevant because women are still struggling to reach the gender equality. As a young African women, I can say with confidence that male dominance is still obvious in our societies. Understanding the reason behind March 8th is important for women.

Two American graduate students raise funds for South African students with The Project Ubuntu

Inspired by their recent summer study abroad program in South Africa, Elizabeth Patterson and Amber Lodman made the decision to create The Ubuntu Project upon their return to their home country, the United States of America.  The Project Ubuntu is a grassroots fundraising effort to help students of the Bachana Mockwena and Reinotswe special schools in South Africa.  Elizabeth Patterson and Amber Lodman, the two founders of the Project Ubuntu, started the fundraiser with the aim of providing funds for infrastructure building as well as dinning halls for meals. This summer of 2013, they both went to South Africa to study education and social reform.

Five powerful African women

Forbes has just released the official list of the world's 100 most powerful women of 2013. I am not sure which criteria Forbes experts used. Based on the list, they have probably included criteria such financial or diplomatic influence. However, I was disappointed to notice the insignificant representation of African women on the list. This may be partly explained by the background of those in charge of the selection.