Search This Blog

Translate

Monday, August 19, 2013

Est-ce les voix des femmes africaines sont entendues?

La Décennie de la Femme Africaine (AWD) vise à faire progresser l'égalité des sexes à travers le bas de haut double et approche ascendante. Mais, est-ce que les  voix des femmes africaines sont entendues?

Est-ce que les voix des femmes sont entendues (Photo: Freedigitalphotos.net)
En 2010, l'Union Africaine (UA) a officiellement lancé la Décennie de la femme africaine (AWD) qui se tiendra de 2010 à 2020. L'UA est une organisation panafricaine dont le but est de construire une Afrique unie et forte.



En réalité, les femmes africaines élèvent leurs voix. Theo Sowa, chef de la direction pour le Fonds de Développement pour la Femme Africaine (AWDF) a fait une remarquable TEDx présentation  sur les représentations des femmes africaines. AWDF est une fondation à but lucratif qui soutient des organisations locales, nationales et régionales de femmes qui oeuvrent pour l'autonomisation des femmes africaines et la promotion et la réalisation de leurs droits.

Originaire du Ghana, Sowa a partagé avec un auditoire attentif, son expérience à une conférence internationale sur le VIH / SIDA qui s'est tenue à Toronto, au Canada. Même si tout le monde parlait des ​ femmes africaines et du VIH / sida au cours de la conférence, les organisateurs n'ont pas invité des femmes africaines en tant qu'intervenants principaux.
 J'étais stupéfaite que lors de cette conférence où les discussions importantes étaient faites et des décisions cruciales prises,  tout le monde  parlait des femmes africaines,  sans avoir invité aucune d'entre elles pour les représenter et  participer  activement aux discussions.
Pendant cette TEDx présentation, Sowa a souligné l'importance d'inclure les femmes africaines dans les conversations mondiales. Rainatou Sow, le fondateur et directeur exécutif de 'Make Every Woman Counts ", soutient le point de vue de Sowa dans une interview présenté sur CNN African Voices. "Make Every Women Counts" est une organisation qui surveille les droits féminins dans chaque pays africain. Pendant l'entrevue, cette militante internationale de Guinée a déclaré que les voix des femmes africaines sont absentes. Nous devons inviter les femmes africaines à partager leurs propres histoires, dit-elle.
Les filles africaines sont l'avenir de leurs pays  (Photo: Freedigitalphotos.net)

A cette présentation TEDx, elle a souligné l'importance d'inclure les femmes africaines dans les conversations mondiales. Rainatou Sow, le fondateur et directeur exécutif de "Make Every Woman Count'" fait écho à l'argument de Sowa dans une interview présenté sur CNN African Voices.

"Make Every Woman Count" est une organisation qui surveille les droits féminins dans chaque pays africain. Pendant l'entrevue, cette militante primée de Guinée a déclaré que les voix des femmes africaines manquent. Nous devons inviter les femmes africaines à partager leurs propres histoires, dit-elle.

Baptisée la "Femme de référence pour  l'année 2012" par le groupe britannique "Women 4 Africa," Sow a également dit les médias sociaux et l'Internet sont d'excellents outils pour contacter les femmes africaines résidant sur le continent et à l'étranger et pour amplifier leurs voix. Elle a également souligné que la communauté internationale doit cesser de penser des femmes africaines comme des personnes impuissantes et victimes. Grâce à son organisation, Sow a offert une plate-forme pour les femmes africaines dont les voix auraient  été ignoré autrement.

Sur la base des commentaires de Sowa et Sow, il reste encore beaucoup à faire pour s'assurer que les voix des femmes africaines soient considérées et intégrées dans les discussions mondiales. Les filles et les femmes de tous les horizons participent activement à la vie de leurs communautés en Afrique. Qu'elles vivent sur le continent africain ou à l'étranger, les femmes africaines parlent maintenant. Donc, la question est: est-ce que nous écoutons?