Search This Blog

Translate

Monday, November 25, 2013

Porter le ruban blanc pour la lutte contre les violences faites aux femmes

Qu'elles vivent sur le continent americain, européen, asiatique ou africain, qu'elles soient riches ou pauvres, des femmes sont victimes de violence. Battues, violées, aggressées, leur dignités sont baffouées par des personnes qui devraient les aimer et les protéger. En portant un ruban blanc, nous rejoignons ces millions de femmes victimes de violence.

Porter le ruban blanc contre les violences faites aux femmes 

Au travers de la campaigne du ruban blanc, des hommes désireux de donner naissance à une société ou les femmes ne sont plus victimes de la part des hommes. Cette initiative a été lancée au Canada à l'automne 1991 à  la suite d'une tuerie qui a eu lieu à l'Ecole Polytechnique.

Le Parlement du Canada a institué la campagne du ruban blanc en mémoire des 14 jeunes filles assassinées le 6 décembre 1989. Ainsi le 6 décembre est devenu pour plusieurs pays, une date importante de la lutte contre les violences faites aux femmes.  Du 25 novembre au 6 décembre, plusieurs activités en faveur de la protection des femmes se tiendront dans le monde.

Il est important de souligner que ce sont des hommes se sont d'abord mobilisés pour la campaigne du ruban blanc. Ces derniers ont pris la décision de protéger les femmes vivant dans leur communauté. Il n'y a pas mieux qu'un autre homme pour éduquer et raisonner un autre. Ainsi les hommes, parce qu'ils sont hommes, ont les moyens de mettre fin à ce fléau. 

L'étendue de la violence faite aux femmes est profonde. Les Nations Unies estiment que la forme la plus courante de violence subie par les femmes est la violence physique infligée par le partenaire intime. En moyenne, au moins une femme sur trois est battue, victime de violence sexuelle ou autrement maltraitée par un partnaire intime au cours de sa vie.

Ces actes de barberie doivent cesser. Une femme victime de violence n'est rien d'autre que la fille, la soeur, la cousine, la collègue, la meilleure amie et surtout la mère d'un autre homme. Et rien. Rien ne justifie un acte de violence à l'égard d'une femme. La femme donne la vie. Donc lorsque la vie d'une femme est  mise en danger, c'est la Vie qui est en danger.

Selon un article de marche.be, porter le ruban blanc contre les violences faites aux femmes c'est ne pas hésiter à apporter son aide, ne pas rester indifférent face à la violence, ne jamais se rendre coupable de violence envers les femmes, ne jamais fermer les yeux ou cautionner cette violence, ne pas chercher d'excuses aux aggresseurs, ne jamais se dire "les femmes l'ont bien cherché" et convaincre les hommes violents de chercher de l'aide. Car les violences faites aux femmes tuent.